Jean-Louis Garcia (Seraing) avant de recevoir OHL: “On doit faire fructifier ce succès au Standard”


Les Sérésiens étaient euphoriques après leur succès au Standard, dimanche dernier (0-1). Et ils ont eu raison car c’était la première victoire du club face au voisin rouche. Mais au-delà de l’aspect historique, ce succès leur a donné un vrai coup de pouce dans la course au maintien: les barrages assurés et même une petite ouverture sur Eupen, 5 points devant. S’ils parviennent à dépasser les Pandas d’ici les trois derniers matchs, les Sérésiens pourraient se sauver directement. Un comble alors qu’avant ce duel, les barrages représentaient quasiment le seul moyen de survivre en D1A.

Mais Jean-Louis Garcia n’a pas voulu se lancer dans ces comptes d’apothicaire au moment de présenter la réception d’Oud-Heverlee Louvain, samedi (18h30). Les Louvanistes, 11e (40 pts), ont encore un mince espoir d’accéder au top 8. Mais Seraing a l’ambition de confirmer. “L’objectif, c’est d’enchaîner une deuxième victoire consécutive. Il n’y en a pas d’autres”, lançait le coach sérésien.

Garder l’intensité

Une des clés du rebond des Métallos, c’était sans doute l’intensité. Plusieurs Sérésiens ont eu des données athlétiques très encourageantes face au Standard (Cissé et Kilota notamment). “Mais les meilleurs chiffres ont été pour Maziz, Mikautadze et Bernier, mes trois offensifs. Le Standard a été critiqué pour sa prestation, mais peut-être que Seraing y était pour quelque chose”, sourit Jean-Louis Garcia.

Le Bordelais a insisté sur ce point pour préparer cette rencontre, dans une atmosphère plus légère. “Il a fallu d’abord récupérer avant d’attaquer la préparation. Mais j’ai fait une petite piqure de rappel sur l’intensité. On doit rester dans la dynamique. Il faut faire fructifier ce succès à Sclessin. Parce que la flamme est seulement ravivée dans la course au maintien. Cela demande confirmation, et il faut prendre des risques, se livrer, se lâcher, se créer des occasions et être efficace. Ce dernier point, c’est notre défaut. On doit réussir à être efficace tout en restant solide. Le collectif aura son importance.”

Canaliser Mercier

Le match aller est un bon souvenir pour les Métallos, qui avaient gagné la bataille du contre-pressing à Den Dreef (1-3). Il faudra réitérer la même performance à domicile, cette fois-ci. “OHL, c’est une super équipe qui pratique un football offensif, analyse Garcia. Ils ont Xavier Mercier, un super joueur, qui influe beaucoup sur le jeu. Il faudra également gérer le gabarit de Sory Kaba devant. Mais avec du pressing, de l’intensité et de l’agressivité, on peut aller chercher la victoire.”

Cachbach purge sa deuxième et dernière journée de suspension. Dyrestam (adducteurs) et Lahssaini (genou) ont été ménagés en début de semaine, mais ont bien participé à l’entraînement collectif ensuite. Opare a quitté ses coéquipiers pour un souci musculaire mercredi. Les premiers examens sont rassurants, mais il s’est entraîné individuellement ce jeudi. Jallow (genou) poursuit sa revalidation. Il devrait intégrer les entraînements collectifs la semaine prochaine, lors de la trêve internationale.

We wish to say thanks to the author of this write-up for this remarkable content

Jean-Louis Garcia (Seraing) avant de recevoir OHL: “On doit faire fructifier ce succès au Standard”

Cool N Spicy