Le Toro, la chance de Saelemaekers pour revenir dans le onze: “Lorsque j’aurai une opportunité, je la saisirai des deux mains”

Ce lundi, le constat a été terrible pour Alexis Saelemaekers. Alors que l’AC Milan piétinait face à Bologne et Arthur Theate, Stefano Pioli a choisi de ne pas faire bouger le Diable du banc. L’entraîneur italien avait d’abord titularisé Junior Messias. Puis a décidé de faire entrer Ante Rebic à la place du Brésilien. Un petit événement car c’était la première fois de la saison qu’il se morfondait toute une partie sur la touche.

Cependant, on ne pourra pas parler de réelle surprise. Cela lui pendait au nez depuis un petit temps déjà. La dernière titularisation de l’ancien latéral droit du RSCA remonte au 5 février lors du derby contre l’Inter. Et il n’avait pas brillé car il avait été sorti à la mi-temps. Alors que c’était encore impensable il y a quelques mois, le joueur de 22 ans n’est plus un incontournable dans l’effectif milanais.

Quel est le problème de l’ancien chouchou de Pioli? Clairement, il se situe au niveau de ses statistiques: Saelemaekers n’est pas assez décisif. Pourtant, à y voir de plus près, il sait se montrer utile pour l’équipe. Effectivement, il est le troisième joueur de son équipe avec le plus de duels gagnés (114) et de tacles (44). Il est le second pour les passes clés (29), les grosses occasions créées (4) et le nombre de dribbles réussis (42). Il est aussi celui qui a intercepté le plus de ballons (39) de tout l’effectif.

Mais les faits sont là, il n’a offert que trois passes décisives et marqué deux buts toutes compétitions confondues. Son dernier assist date de décembre contre Empoli et il n’a toujours pas été décisif en 2022. Un bilan maigre malgré une place d’ailier droit.

“Je fais de mon mieux pour retrouver ma place”

Forcément, la situation est difficile pour le Diable rouge. Mais ne comptez pas sur lui pour baisser les bras. “Effectivement, ce n’est jamais agréable de moins jouer”, a commencé le Belge pour nos confrères d’Eleven Sport. “En tant que footballeur professionnel, tout le monde sait que des moments moins positifs peuvent arriver. En travaillant dur à l’entraînement, j’aurai plus de temps de jeu avec l’équipe. Il faut que je reste concentré et confiant pour retrouver ma place.”

Doté d’un style à l’opposé du Brabançon, Messias aime entrer dans le jeu pour armer une frappe. Tandis que Saelemaekers est davantage perçu comme un ailier classique. La bonne nouvelle est que le gaucher ne brille pas non plus sur ce côté droit. Ce qui signifie que la Salamandre (son surnom en Italie) devrait encore recevoir des chances de montrer son talent en fin de saison. “J’espère que tout ira mieux dans le futur. Et lorsque j’aurai ma chance, je la saisirai des deux mains.” Si on le disait parfois turbulent en Belgique, Saelemaekers se montre mature et travailleur dans la Botte. Pas question pour lui d’aller toquer dans le bureau du coach pour pleurnicher. “Est-ce que j’en ai parlé à Stefano Pioli? Non. Je respecte les choix qu’il fait. Il doit gérer un effectif et nous sommes premiers du championnat. J’accepte la concurrence et j’essaye de redoubler mes efforts pour retrouver ma place sur le terrain.”

Un terrain qu’il pourrait retrouver dès ce week-end. En effet, la Gazzetta dello Sport annonce que le joueur a des chances d’être titularisé contre le Toro ce dimanche. Si tel est le cas, il s’agirait d’une belle marque de confiance. Surtout lorsque l’on sait que l’AC Milan n’a pas le droit à l’erreur pour devenir champion d’Italie cette saison. “Nous ne sentons pas la pression”, assure Saelemaekers. “Actuellement nous sommes premiers et nous devons continuer sur cette voie. L’équipe doit avancer avec confiance. Ensuite nous verrons ce qui se passera.”

Que ce soit sur le banc ou sur le terrain, on peut compter sur lui pour toujours donner le maximum. “Il faut se donner à 200% pour essayer de gagner quelque chose. Car cela fait deux ans que ce groupe vit bien ensemble. Nous avons déjà ramené l’AC Milan là où il mérite d’être. Notre effectif est capable de ramener l’AC au sommet.”

We want to thank the writer of this write-up for this awesome content

Le Toro, la chance de Saelemaekers pour revenir dans le onze: “Lorsque j’aurai une opportunité, je la saisirai des deux mains”

Cool N Spicy