October 16, 2021

Phil Mickelson, conducteur de «boomerangs» autour des arbres, prend la tête

Phil Mickelson a réussi son deuxième coup vendredi au 13e trou du Timuquana Country Club.

twitter.com

Phil Mickelson a tranché son coup de départ sur le 13e par-5 au Timuquana Country Club, il est tombé parmi une parcelle d’arbres, et Billy Ray Brown, un analyste sur le parcours de Golf Channel et lui-même un pro de longue date, n’était pas exactement optimiste.

« Cette balle s’est immobilisée entre quelques pins. Il va avoir un swing, mais je doute avec les membres en surplomb qu’il puisse obtenir ici en deux », a déclaré Brown vendredi lors de la couverture de l’événement Furyk and Friends du Champions Tour. “Mais je pense à un layup pour lui.”

N’en déplaise à Brown, mais il aurait dû s’arrêter après 18 mots. Mickelson avait une balançoire.

Mickelson en a pris un plein, avec son chauffeur sur la paille de pin pas moins, a enroulé sa balle autour de trois arbres et l’a laissée tomber à 20 pieds du green.

“Incroyable? Cela ne lui rend pas justice », a déclaré Brown lors de l’émission. « Je lui ai demandé : quel genre de tir est-ce ? Il m’a dit : plie-le comme Beckham.

“Voilà.”

Voilà. Dans un autre moment où Phil est Phil, le sextuple champion majeur s’est jeté en prison, seulement pour se faufiler entre les barreaux et s’échapper. Il faisait un birdie au trou, prenait la tête à ce moment-là et tirait un 66 de moins de six.

“C’était un sacré coup”, a déclaré l’analyste John Cook lors de l’émission alors que Mickelson sortait du green. “Je hoche toujours la tête.”

Qui pourrait lui en vouloir ? Sur le coup, Mickelson a ouvert son stance vers la droite, a ramené son conducteur complètement en arrière et a frappé sa balle à environ 5 pieds à droite de trois arbres à environ 5 mètres devant lui. Alors que la balle passait devant la végétation, elle a commencé à trancher et s’est terminée à environ 225 mètres.

“C’était fou”, a déclaré Cook lors de l’émission.

“Je n’ai pas vu ce coup, John”, a déclaré Brown. « On pouvait voir la balle presque en boomerang autour de ces arbres. Quel tir. … Il vise si loin vers la droite.

Bien sûr, puisqu’il s’agit de Phil the Thrill, ces coups lui sont presque aussi communs que des bombes, du café et un swing pour gaucher. En fait, lors de son dernier départ sur le PGA Tour, lors du championnat Fortinet du mois dernier, il a réussi l’exploit dans la forêt et a également réussi un birdie.

“John, je pensais avoir tout vu dans le jeu de golf, mais c’était la première fois que je voyais une pièce comme celle-là”, a déclaré Brown lors de l’émission. “Wow.”

“Il aime ce truc, la paille de pin, le sable et tout ça”, a déclaré Cook.

Revue de golf

Abonnez-vous au magazine

S’abonner

image de profil générique

Nick Piastowski

Éditeur de Golf.com